Qui suis-je ?
Originaire de Tours je suis passé par les Beaux arts de Tours, l'école Brassart, le BTS Design de Produits à Blois, et je suis actuellement en DSAA Design de Produits interactifs (Master1 ) au Pôle Supérieur de Design de Villefontaine.
Je suis un idéateur spécialisé dans les produits interactifs, les nouveaux medium numériques et le design-fiction. Je suis actif et productif dans les phases d'exercices créatifs et de recherches d'idées. Je suis à l'aise avec les outils de création, capable de prendre le recul nécessaire pour rebondir sur les embryons d'innovations, la recherche de nouvelles idées est mon moteur.
## Mon profil est à la rencontre entre le graphisme digital et le design de produits. De plus, je me spécialise dans le design-fiction, pratique qui est au cœur de mon thème de recherche de DSAA

Abstract du sujet de recherche Les opportunités du design-fiction dans un contexte de projet.
Pratique riche et émergente, le design-fiction met en image, donne forme, visualise des contextes sociaux, politiques et économiques inhabituels ; il développe des projets critiques, soulève des interrogations et suscite le débat. Il implique l’adhésion du spectateur, ce dernier se projetant délibérément dans une réalité différente de la sienne — et souvent à venir . Un fois appliqué à un contexte de projet, le design fiction fait face à de nouvelles contraintes freinant son potentiel : contraintes des réalités économiques ; collaboration des différents acteurs du projet ; mais surtout, la génération d’artefacts non exploitables à court terme. Nous interrogeons dans cette recherche les moyens pour rendre cette pratique effective dans un contexte de projet ainsi que les opportunités qu’elle permet. Nous focaliserons cette étude sur une forme de design-fiction qui s’inscrit dans la lignée du mouvement Réaliste, c’est à dire la volonté de peindre le réel dans son quotidien et cela par toutes les couches de la société, qu’elles soient belles ou sombres, que nous nommons la “fiction-réaliste” comme volonté de refléter le quotidien affecté par le projet fictionnel. Par ce principe, l’adhésion à l’environnement alors familier au spectateur est évidente et le contenu fictionnel rendu accessible suscite plus directement le débat et permet, nous le verrons, de mettre en place de nouvelles formes de travail au sein des équipes de projet. Ainsi, en nous appuyant sur cette littérature et sur l’explicitation des freins apportés par la rencontre de divers acteurs du design-fiction, nous proposons notre propre méthode d’application de la fiction par le design au sein d’un contexte de projet. Nous focaliserons cette étude sur une forme de design-fiction qui s’inscrit dans la lignée du mouvement Réaliste, c’est à dire la volonté de peindre le réel dans son quotidien et cela par toutes les couches de la société, qu’elles soient belles ou sombres, que nous nommons la “fiction-réaliste” comme volonté de refléter le quotidien affecté par le projet fictionnel. Par ce principe, l’adhésion à l’environnement alors familier au spectateur est évidente et le contenu fictionnel rendu accessible suscite plus directement le débat et permet, nous le verrons, de mettre en place de nouvelles formes de travail au sein des équipes de projet. Ainsi, en nous appuyant sur cette littérature et sur l’explicitation des freins apportés par la rencontre de divers acteurs du design-fiction, nous proposons notre propre méthode d’application de la fiction par le design au sein d’un contexte de projet.